Le Cas’Nard

Journal de Bernard Martial

© Bernard MARTIAL – août 2014


L’APPEL DE L’APPLE

samedi 12 avril 2014, par Bernard MARTIAL

Toutes les versions de cet article :

  • français

Quand ils montent ou descendent les escaliers, quand ils arpentent les couloirs, au milieu de la cour ou dans la file d’attente de la cantine, nos élèves consultent hypnotiquement voire frénétiquement leurs téléphones portables, dits « intelligents ». SMS, MMS, Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, musique, jeux vidéos (Candy Crush, Flappy Bird), plus rien ne semble exister du monde environnant pour ces abonnés du bonnet, au point de bousculer sans scrupule le voisin proche, de négliger les règles de la politesse ou d’en oublier l’heure, surtout si l’objet magique greffé dans la paume gauche, se prolonge par des appendices auriculaires. La dépendance, pour ne pas dire l’addiction, est telle que, malgré l’interdiction expresse, de plus en plus de lycéens ou d’étudiants ne peuvent même plus s’empêcher, de tapoter l’ordimateur de poche, à la fois doudou enfantin et mégot du nicotinomane, en plein cours, au grand désarroi du professeur qui sait que la course à la confiscation, source de nouveaux conflits, est un combat digne de la lutte herculéenne contre l’hydre de Lerne et perdu d’avance. Et de fait, l’accro du texto, l’esthète de la phablette, l’aphone de l’IPhone, avide théorique de communication, ne communique plus avec ses voisins immédiats et n’écoute plus son enseignant qui n’a pas la google de l’emploi. Passons sur la désaffection calamiteuse du livre, sur les risques de fraudes de plus en plus avérés et autres « forfaits » qu’on ne veut pas l’SFR. Le pire danger est probablement que l’illusion d’une connexion permanente au monde et d’une euphorie ludique rémanente inhibent paradoxalement la sociabilité spontanée et obèrent durablement le long et lent processus qui conduit de l’écoute à la compréhension et à la production, inhérent à l’apprentissage et à la maturation intellectuelle. Il en va des « téléphones cellulaires » comme des fourgons du même nom. Ils conduisent à la privation de liberté. Vous êtes « prévenus ».

RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9